couronne


couronne
Couronne, Alij scribunt Corone.
Couronne d'or pesant une livre, Corona aurea librae pondo.
Couronne embellie et enrichie de pierres precieuses, Corona gemmis insignis.
Couronnes plaines ou ouvrées, Coronae purae, aut caelatae. Bud.
La couronne qui estoit donnée à celuy qui premier avoit entré au rempart des ennemis, Corona vallaris.
Couronne qu'on donnoit à celuy qui premier avoit forcé le fort des ennemis, Castrensis corona.
Couronne ou chapeau de fleurs, Corona, Stemma, stemmatis, Corolla.
Couronnes entre-lassées de fleurs, Sexta sextilia.
De quoy on fait couronnes, Coronarius.
Mettre à quelqu'un une couronne sur la teste, Alicui coronam imponere.
Couronne de clerc, Tonsure clericale, Vertex forfice delibatus, Insigne clericale. B.
Lettres de couronne, ou autre ordre d'Eglise, Tessera sanctae iurisdictionis pontificiae, Libati nouacula verticis elogium. B.
Qui a perdu sa couronne, Sacri verticis iure minutus, vel imminutus, Rasi verticis iure, vel verticis immunitate priuatus. B.
Assemblée et couronne de ceux qui voyent joüer les jeux, ou de gens qui dansent, Chorus.

Thresor de la langue françoyse. .

Regardez d'autres dictionnaires:

  • couronne — [ kurɔn ] n. f. • v. 1560; corone v. 1220; curune v. 1100; lat. corona, probablt empr. au gr. korone « corneille », puis « objet courbe » I ♦ Cercle destiné à ceindre la tête. 1 ♦ Cercle (de fleurs, de feuillages), qu on met autour de la tête… …   Encyclopédie Universelle

  • couronné — couronne [ kurɔn ] n. f. • v. 1560; corone v. 1220; curune v. 1100; lat. corona, probablt empr. au gr. korone « corneille », puis « objet courbe » I ♦ Cercle destiné à ceindre la tête. 1 ♦ Cercle (de fleurs, de feuillages), qu on met autour de la …   Encyclopédie Universelle

  • couronne — COURONNE. sub. f. Ornement qui entoure la tête, et qui est fait de branches, de fleurs, ou choses semblables, pour marque d honneur, ou en signe de joie. Couronne de laurier, de lierre, d olivier, de fleurs, de roses. Couronne d étoiles, que les… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • couronné — couronné, ée (kou ro né, née) part. passé. 1°   Orné d une couronne. •   La victime était prête et de fleurs couronnée, VOLT. Mérope, V, 6. •   Si bientôt imprimant ses sottes rêveries, Il ne se fait graver au devant du recueil, Couronné de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • couronné — Couronné, [couronn]ée. part. Il a les mesmes sig. que son verbe. On appelle les Souverains, principalement les Empereurs & les Rois, Testes couronnées. On appelle en termes d Architecture militaire, Ouvrage couronné, ouvrage à couronne, Un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Couronne — (fr., spr. Kuhronn ), 1) Krone; 2) Münze mit einer Krone, so: Couronne de France (C. d or), alte französische Goldmünze von Philipp VI., seit 1339 mit einer Krone u. einem Kreuze bezeichnet, etwa 31/3 Thlr.; 3) Ruhezeichen, s. Fermate …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Couronne — Surtout porté en Loire Atlantique, le nom est le plus souvent un toponyme désignant une ceinture de rochers. On peut aussi penser à un fabricant de couronnes, ou à celui qui a été tonsuré. Dérivés : Couronnaud, Couronneau (16, 17, 33) …   Noms de famille

  • couronne — (kou ro n ) s. f. 1°   Ornement de tête fait de feuillage ou de fleurs. Une couronne de feuilles de chêne ou de laurier. •   Apollon à portes ouvertes Laisse indifféremment cueillir Les belles feuilles toujours vertes Qui gardent les noms de… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • COURONNE — s. f. Ornement de tête, fait de branches, d herbes, ou de fleurs, etc., et qui se porte comme marque d honneur, ou en signe de joie, ou comme une simple parure. Couronne de laurier, de lierre, d olivier, de fleurs, de roses, etc. Les Romains… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • couronne — I. COURONNE. s. f. Un tour de branches, de fleurs, ou choses semblables, qui se met sur la teste de quelqu un pour marque d honneur, ou pour ornement. Couronne de laurier, de lierre, d olivier, de fleurs, de roses. couronnes d estoiles que les… …   Dictionnaire de l'Académie française